Lignes de Repères Lignes de Repères Lignes de Repères Lignes de Repères
  Lignes de Repères
  Accueil   Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Présentation Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Catalogue Lignes de Repères
  Lignes de Repères
A paraître Lignes de Repères
  Lignes de Repères
News Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Mises à jour Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Dossiers thématiques Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Evénements Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Votre avis Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Contacts Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Partenaires Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Crédits Lignes de Repères

 

Lignes de Repères
 

 
 

 
Abécédaire de la diversité.
Muriel JAOUËN - Préface de Pap'Amadou NGOM et Bruce ROCH
 
 

Abécédaire de la diversité Abécédaire de la divesité.

Muriel JAOUËN
Préface de Pap'Amadou NGOM et Bruce ROCH

100 pages
12€ TTC
En librairie fin mai 2013
ISBN : 9782915752816

Extraits de l'ouvrage

« Poser à des experts, des chercheurs, des universitaires, la question de la diversité, c’est s’exposer dans un premier temps à une réaction perplexe, sinon à un scepticisme brocardeur. Mot fourre-tout, la diversité ne serait qu’une injonction normative, un sacrifice fait à l’orthodoxie managériale et à l’obsession réglementaire du moment. Pas d’écho dans l’histoire des idées, pas de réelle substance conceptuelle. Ne serait-ce finalement qu’un colifichet agité pour occulter l’incapacité des entreprises, des institutions publiques, des acteurs politiques et de la société toute entière à actionner et entretenir les ressorts du “vivre ensemble” ?

La diversité, c’est à la fois un mot simple que chacun comprend et assimile spontanément, une réalité sociale plus contrastée qui justifie le commentaire, un projet qui appelle la discussion voire la dispute. Cette pluralité de registres lui confère une force de réverbération autrement plus nourrie que ce que de premières réserves peuvent laisser supposer. »
Page 15

Egalite
Diversité, égalité : deux notions régulièrement mises en regard l’une de l’autre, notamment lorsqu’il s’agit de lutter contre les discriminations. Pour autant, l’articulation entre les deux termes est délicate. Elle peut même susciter des lectures opposées. On peut alléguer un lien conditionnel entre les deux notions, la diversité décrivant un contexte à partir duquel l’égalité peut s’épanouir. A l’inverse, on peut postuler que la diversité est, par l’accent mis sur les différences, le contraire de l’égalité.
Cette tension entre deux termes de plus en plus fréquemment utilisés dans les discours contre les discriminations n’est pas anecdotique. Elle traduit un certain nombre d’ambiguïtés, qui appellent clarification et précision.
La notion de diversité manque de fondements théoriques.
Page 25

Identité
L’identité est ce qui permet à la fois de souligner la singularité d’un individu et de le rendre semblable à d’autres. Cette tension entre appartenance à un collectif et expression d’une dimension singulière, voire personnelle, a sous-tendu la notion d’identité au fil des trois grandes étapes de sa construction sociologique.
La première étape est associée à l’émergence d’une nécessité de définition culturelle de l’individu. Avec l’avènement de la modernité à la fin du XIXème siècle, il apparaît en effet que l’individu ne peut se réduire à une essence figée, immuable depuis la naissance jusqu’à la mort, mais qu’il porte avec lui une histoire, des fissures, des ruptures. L’identité devient une réalité perméable aux effets du temps et du monde extérieur.
À cette première vision culturelle est venue s’agréger une lecture sociologique.
Page 45

 

Retour catalogue >>>