Lignes de Repères Lignes de Repères Lignes de Repères Lignes de Repères
  Lignes de Repères
  Accueil   Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Présentation Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Catalogue Lignes de Repères
  Lignes de Repères
A paraître Lignes de Repères
  Lignes de Repères
News Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Mises à jour Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Dossiers thématiques Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Evénements Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Votre avis Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Contacts Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Partenaires Lignes de Repères
  Lignes de Repères
Crédits Lignes de Repères

 

Lignes de Repères
 

 
 

 
De la grandeur au goufre, comprendre les scandales financiers.
Nicolas CORI
 
Présentation générale de l'ouvrage :: Sommaire de l'ouvrage :: Extraits de l'ouvrage
 

De la grandeur au goufre : comprendre les scandales financiersDe la grandeur au goufre, comprendre les scandales financiers
Nicolas CORI

160 pages
Prix : 16 €
Sortie : septembre 2005

Pourquoi cet ouvrage ?
Mis à mal par les scandales à répétition il y a peu, le capitalisme de marché fait un retour remarqué : privatisations, OPA, retraites par capitalisation,…D’ailleurs, la Bourse se porte bien mieux que l’économie.
Cet enthousiasme oublie un peu vite les leçons d’un passé si récent…

 
L'auteur : Nicolas CORI est journaliste économique à Libération. A ce titre, il a suivi la plupart des affaires qui ont récemment défrayé la chronique (dont l’affaire Crédit Lyonnais, en plus des quatre citées plus haut).
 
Le livre : L’objectif de l’ouvrage est de mettre à jour les mécanismes ayant conduit des stars de la Bourse à la déchéance, en quelques mois. Pour cela, l’auteur, journaliste économique à Libération, analyse quatre scandales financiers majeurs, Enron, Parmalat, Worldcom et Vivendi. Quatre entreprises de nationalité et de secteurs d’activité différents.
A partir de cette enquête, l’ouvrage met à jour les logiques perverses : absence de contre-pouvoir sur des PDG aveuglés par leur confiance en eux-mêmes, croyance naïve en des mythes (Internet, nouvelle technologie, dérégulation,…), gestion approximative, opacité financière justifiée comme une innovation comptable,…Jusqu’à ce que les masques tombent ! A l’aveuglement collectif succède alors la phase de réaction et sanctions des autorités, souvent brutale : le rétablissement de la confiance est à ce prix ! Le bilan est souvent lourd : emplois perdus, épargne carbonisée, groupes restructurés,…mais d’autres ont su profiter de la débâcle, et pas seulement les PDG ayant bénéficié de rémunérations incontrôlées.
Conclusion du livre (pas un livre de voyeur, mais de curieux) : la question n’est pas de savoir si un nouveau scandale est ou non possible, elle est de savoir qui sera la prochaine victime….
 
Dossier thématique >>>
 
Retour catalogue >>>